Insuline: pourquoi fait elle à tort peur ?

Non !!! surtout pas Docteur, je ne veux pas prendre l’insuline

Cette phrase accompagnée d’une expression du visage exprimant crainte, refus, rejet et colère parfois, sont le quotidien du diabétologue.

Sur 100 personnes choisies au hasard dans le monde, quel que soit le pays et l’origine ethnique, entre 4 et 10 ont un diabète.

La cause principale de l’apparition du diabète reste l’anomalie de la sécrétion ou de l’action d’une hormone appelée insuline. L’insuline est aussi le traitement principal dans les formes de diabète.

L’insuline est produite au niveau du pancréas, organe situé dans l’abdomen. c’est l’hormone par excellence qui permet de gérer le sucre dans le corps. Plus précisément, l’insuline empêche le sucre de monter au-delà des valeurs normales.

Pourquoi certains ont-ils besoin de prendre de l’insuline ?

Vu que le diabète résulte de l’absence d’insuline ou bien de son inaction, on peut être amené à prendre de l’insuline pour remplacer le manque dans le corps. C’est le cas dans le diabète de type 1 ( majoritairement des sujets jeunes ) où il n’existe quasiment plus d’insuline fabriquée par le pancréas. Dans le diabète de type 2 (majoritairement des sujets de plus de 40 ans et/ou en surpoids ), chez certaines femmes enceintes ou encore dans les situations d’urgence médicale diabétologique, le corps peut se trouver en position où la quantité d’insuline produite par le pancréas est insuffisante pour maintenir une gestion optimale du sucre. D’autre part, chez les sujets prenant des comprimés comme traitement du diabète, il peut exister au cours du temps un « tarissement de la source d’insuline » , on parle plus vulgairement d’ « épuisement du pancréas ». Dans ce cas, il est logique de faire un « remplacement » de ce qui manque. On sera donc amené à donner de l’insuline.

Pourquoi certaines personnes ont elles peur de l’insuline ?

La peur de l’insuline réside dans son utilisation dans les situations graves que les patients vivent, et qui requièrent un traitement obligatoire par insuline. Quand l’état de santé est très mauvais et que le patient va très mal, l’insuline est le seul traitement qui permet de rétablir un équilibre optimal de la glycémie. Quand une plaie du pied évolue mal dans un contexte de diabète, l’insuline est la solution pour équilibrer le diabète et permettre de sauver le pied. Pour le moment, la forme d’insuline la plus disponible (biologiquement surtout) est la forme injectable. La peur de l’idée d’une injection joue aussi un rôle dans la crainte de l’insuline comme thérapie. Ainsi, l’insuline a acquéri à tort une mauvaise réputation, alors qu’intrinsèquement elle est celle qui sauve.

Les enfants avec un diabète de type 1 apprennent à utiliser tout seul l’insuline depuis le bas âge.

On ne doit pas craindre l’insuline, c’est le meilleur traitement du diabète

Vous souhaitez en savoir plus sur le diabète ? Lisez l’interview entière du Dr Chocolat dans le magazine C’CHIC page 88 (cliquez)

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *