COVID-19: qui peut développer une forme grave?

Selon le Haut Comité de Santé Publique de France, il existe des groupes de personnes identifiées comme à risques, et susceptibles de développer une forme grave d’infection à SARS-CoV-2 

Il faut particulièrement faire attention 

- Personnes âgées de 70 ans et plus (même si les patients entre 50 ans et 70 ans doivent être surveillés de façon plus rapprochée) ;

- Patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée

- Patients en insuffisance cardiaque (stade NYHA III ou IV)

- Les personnes atteintes de cirrhose du foie (stade B au moins)

- Les patients avec une histoire cardiovasculaire :

  • hypertension artérielle compliquée
  • antécédent d’accident vasculaire cérébral
  • antécédent de maladie des coronaires
  • antécédent de chirurgie cardiaque
  • antécédent d’insuffisance cardiaque (stade NYHA III ou IV) ;
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_quel_comportement_adopter.pdf

Ces groupes de personnes sont aussi à risque

- Les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;

- les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;

- le patient présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
- les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise :

  • médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive,
  • infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200/mn³
  • Consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques,
  • atteint d’hémopathie maligne en cours de traitement,
  • présentant un cancer métastasé
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_quel_comportement_adopter.pdf

Il faut aussi faire attention

- Les femmes enceintes par analogie avec les séries publiées sur le MERS-CoV et le SRAS en dépit d’une petite série de 18 cas d’infections à SARS-CoV-2 ne montrant pas de sur-risque ni pour la mère ni pour l’enfant ;

- Les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m² : par analogie avec la grippe A(H1N1)

Ces informations et recommandations proviennent du Ministère des Solidarités et de la Santé
Tags:

15 thoughts on “COVID-19: qui peut développer une forme grave?

    1. Chère Anita, en respectant les règles d’hygiène, en évitant les contact, en restant chez soi si ce n’est pas nécessaire de se déplacer pour aller travailler, on est sure de faire face à cette épidémie.
      Si tu as aimé💓, partage👉 et recommande👍 le via Facebook et Twitter au bas de l’article.
      Envie de plus d’infos Santé, Vous pouvez vous abonner sur notre compte Facebook 💝

    1. Mon cher Le Bestial, cette rumeur reste une rumeur. Si boire des boissons chaudes soignait le COVID-19, la Chine avec ses près de 80.000 cas, la France avec ses 6000 cas, l’Italie aujourd’hui touchée, seraient tous bien protégés.
      A ce jour, on n’a pas encore trouvé de traitement contre COVID-19. Des essaies si avec certain antiviraux, des antibactériens ne permettent pas à ce jour de crier au triomphe, mais il y a de l’espoir. Le seul traitement qui marche actuellement, est d’éviter d’être infecté et de développé une forme grave de l’infection, c’est à dire: MESURES D’HYGIENE APPLIQUEES TOUS LES JOURS, EVITER LES CONTACTS PHYSIQUES, PORTER UN MASQUE SI ON A DE LA TOUX OU BIEN UNE GRIPPE, RESTER CHEZ SOI AUTANT QUE POSSIBLE pour limiter le contact avec les personnes susceptibles de porter le germe
      Si tu as aimé💓, partage👉 et recommande👍 le via Facebook et Twitter au bas de l’article.
      Envie de plus d’infos Santé, Vous pouvez vous abonner sur notre compte Facebook 💝

  1. Bonjour Docteur. Mon fils de 4 ans a une toux depuis des mois, une toux grasse. Depuis hier il souffre de fièvre, a des frissons… Nous sommes à l’hôpital actuellement et on lui a diagnostiqué un paludisme avancé.

    Je rappelle que nous résidons au en Afrique, plus précisement au Cameroun ou les cas de COVID19 sont au nombre de 14.

      1. Chère Mel, tout le monde doit craindre une infection COVID-19, absolument tout le monde.
        La question essentielle à se poser est: suis-je (ou bien quelqu’un de mon entourage) susceptible de faire parti de la catégorie des personnes “fragiles” qui peuvent faire une forme grave? https://ledocteurchocolat.fr/covid-19-qui-peut-developper-une-forme-grave

        N’oubliez pas que plus de 80% des personnes peuvent être infectées et faire des formes d’infection SANS SYMPTOMES et guérir spontanément sans jamais l’avoir sues.
        La seule manière actuellement de se protéger au maximum, est APPLIQUER SCRUPULEUSEMENT LES RÈGLES D’HYGIÈNE, RESPECTER LES MOYENS DE CONFINEMENT PRIS PAR VOTRE GOUVERNEMENT, ETRE TRÈS STRICTE POUR VOUS ET VOTRE ENTOURAGE SUR LES MESURES D’HYGIÈNE.

        Si tu as aimé💓, partage👉 et recommande👍 le via Facebook et Twitter au bas de l’article.
        Envie de plus d’infos Santé, Vous pouvez vous abonner sur notre compte Facebook 💝

    1. Chère Mel, je me permets de vous envoyer d’abord toute ma sympathie et mes encouragement pour la bonne guérison de votre enfant.
      Vous avez eu 2 très bons réflexes:
      – 1. emmener votre enfant à l’hopital
      – 2. vous informer sur le l’infection en cours, compte tenu du contexte épidémiologique de l’infection COVID-19, dont les cas diagnostiqués sont en augmentation au Cameroun

      Concernant COVID-19 et les enfants: Données actuelles de la science et de la recherche à ce jour 20 Mars 2020
      Comme vous l’avez si bien lu dans l’article https://ledocteurchocolat.fr/covid-19-qui-peut-developper-une-forme-grave, les enfants ne sont pas cités parmi les personnes susceptibles de faire des formes grave de COVID-19. De plus, les études apparues à ce jour, montrent que les enfants seraient bien protégés des formes graves de cette infection.
      Toutefois, cela ne signifie pas que l’enfant ne peut pas être contaminé. Il le peut, mais la maladie passera chez lui sans avoir un impact majeur. Mais, l’enfant PEUT ETRE CONTAGIEUX à ce moment là, et contaminer les personnes dites “fragiles” citées dans l’article https://ledocteurchocolat.fr/covid-19-qui-peut-developper-une-forme-grave.

      Il est donc important, pendant la période de maladie et contagiosité de votre enfant:
      – appliquer des règles d’hygiène stricte pour votre enfant ET POUR VOUS MEME
      – de garder votre enfant éloigner des autres membres de votre familles, qui eux seraient vulnérables ( personnes fragiles)

      Si tu as aimé💓, partage👉 et recommande👍 le via Facebook et Twitter au bas de l’article.
      Envie de plus d’infos Santé, Vous pouvez vous abonner sur notre compte Facebook 💝

  2. Excellent message, docteur.
    Excellentes et instructives réponses aussi.
    Bon courage et prends soin de toi, afin de continuer à prodiguer ces conseils et avis entiers et bienveillants. Ça se ressent que tu es honnête, factuel.. et vrai.

    1. Merci Steve.
      Si tu as aimé💓, partage👉 et recommande👍 le via Facebook et Twitter au bas de l’article.
      Envie de plus d’infos Santé, Vous pouvez vous abonner sur notre compte Facebook 💝

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *