Le diabète gestationnel: la femme enceinte

1.

Avoir eu un parent de premier degré avec un diabète peut prédisposer au diabète.

2.

Le diabète peut être découvert pendant la grossesse (diabète gestationnel) et est responsable de bébés de gros poids (3800 g et plus).

3.

La prise de poids importante avant et pendant la grossesse est un facteur favorisant du diabète gestationnel.

4.

Le diabète gestationnel peut être bien contrôlé par des mesures simples hygiéno-diététiques et l’activité physique tout au long de la grossesse

5.

En cas de diabète non contrôlé au cours de la grossesse, il existe des risques de fausses couches et d’accouchement difficile pour la maman, de souffrance fœtale et d’hypoglycémie à la naissance pour son bébé.

6.

Au cours du diabète gestationnel, le traitement par insuline peut être instauré quand les mesures hygiéno-diététiques ne suffisent pas à obtenir un bon contrôle de la glycémie.

7.

Le diabète gestationnel disparaît dès l’accouchement. Toutefois, avoir eu un diabète gestationnel confère un risque de faire de nouveau un diabète gestationnel à la prochaine grossesse et/ou un diabète définitivement installé (diabète de type 2) ultérieurement dans la vie.

8.

Il est conseillé de faire un test glycémique et de revoir son diabétologue 6 à 12 semaines après l’accoudement.

9.

Pour obtenir un contrôle optimal au cours de la grossesse, on est amené à mesurer la glycémie avant et 2 heures après le repas pour juger de l’effet du repas sur la glycémie.

10.

Les objectifs de la glycémie du diabète gestationnel sont plus strictes au cours de la grossesse:  0.70-0.95 g/L (avant chaque repas), moins de 1.20 g/L (2 heures après chaque repas).

Tags: ,

7 thoughts on “Le diabète gestationnel: la femme enceinte

  1. Hi Dr Chocolate.
    J’aimerai savoir ce qu’il en ai du nné. Concernant les complications à long, moyen et court terme chez un nné issu d’une grossesse sur diabète gestationel.
    Comment réguler les hypoglycémies qu’il présentent bien qu’asymptomatique des fois

    1. Chère Lyly, le diabète bien équilibré au cours de la grossesse jusqu’à l’accouchement permet de réduire le risque d’hypoglycémie chez le nouveau-né. De plus les équipes pédiatriques sont bien formées pour surveiller pendant les premières 48h les glycémies du nouveau-né et le resucrer oralement ou par voie veineuse si besoin. La maman est aussi éduquée.

      ☺😄Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens Facebook et Twitter😊🍫👍

    1. ☺😄Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens Facebook et Twitter😊🍫👍

    1. ☺😄Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens Facebook et Twitter😊🍫👍

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *